Pontivy Au lycée Joseph-Loth, un réseau d’anciens : Kozhloth ou le chaînon manquant !

Édouard Edy, Chloé Pobes et Ignacio De Valdivia viennent de lancer le réseau Kozhloth, destiné à mettre en relation les anciens élèves du lycée Joseph-Loth et ceux d’aujourd’hui…

16/02/2017 à 10:48 par eric le dorze

Avec Chloé Pobes et Ignacio De Valdivia, Edouard Edy vient de lancer Kozhloth, le réseau des anciens du lycée Joseph-Loth...
Avec Chloé Pobes et Ignacio De Valdivia, Edouard Edy vient de lancer Kozhloth, le réseau des anciens du lycée Joseph-Loth...

Edouard Edy, 19 ans, est originaire de Lignol. Chloé Pobes, 19 ans, est sur Cléguérec. Ignacio De Valdivia, 20 ans, s’est installé à Pontivy à son arrivée du Chili. Leurs chemins se sont croisés au lycée Joseph-Loth, à partir de la seconde, au sein de la filière littéraire et de sa spécialité en histoire des arts. « Une rencontre qui nous a permis de développer une relation de qualité, intellectuelle, et artistique », explique Édouard.

Naturellement…

En juin 2016, un an après leur Bac, Édouard lance l’idée de la création d’un réseau d’anciens élèves du lycée. Chloé est toute suite emballée. Ils en parlent avec Mme Deshays (leur professeure de lettre au lycée) et le proviseur de l’époque Jean-Pierre Le Clainche.

« Ce projet est venu naturellement”,

racontent Édouard et Chloé. “Nous avons passé d’incroyables moments au lycée, avec des professeurs de grande qualité ». Édouard ajoute : « Étant élu lycéen, j’avais beaucoup de projets pour le lycée ; le réseau, c’est un moyen de continuer à œuvrer pour cet établissement ». À l’automne, Ignacio prend le train en marche…

Depuis octobre…

Le réseau est actif sur la toile depuis octobre dernier. Les trois ex-lycéens, devenus étudiants, l’ont baptisé Kozhloth. « Joseph Loth était un linguiste breton, ordinaire de Guémené-sur-Scorff, et son nom est également celui de notre lycée. Kozhloth, est en quelque sorte un clin d’œil. En breton, kozh veut dire ancien, vieux, ce qui colle bien avec la volonté de créer un réseau d’anciens lycéens, précise Édouard. Assemblé à Loth, ça donne Kozhloth. Plutôt logique ! »

Sur Facebook…

Le début de cette année scolaire 2016-2017 a été plutôt compliqué. « Il n’est pas évident d’associer études et projet extérieur, surtout quand ce dernier ne se situe pas dans notre ville d’étudiants, indiquent les trois anciens de Loth. Plus de 340 personnes nous suivent sur Facebook, et plus de 100 personnes ont déjà rejoint l’annuaire du réseau. Ce qui nous a permis de mener, avec un professeur de lycée, la deuxième édition du Forum de l’avenir, au lycée. Le but était que les anciens lycéens viennent présenter leurs études post-baccalauréat ».

Mise en relation…

Depuis la création de Kozhloth, Édouard, Chloé et Ignacio tentent de mobiliser pour rassembler un maximum d’anciens lycéens dans leur annuaire. « Concrètement, les anciens élèves nous envoient un mail à kozhloth@outlook.fr avec comme informations : de quand à quand ils ont été au lycée, leurs filières, leurs études supérieures, les métiers qu’ils exercent ou qu’ils ont exercés, et toutes les informations qu’ils jugent importantes, engagement artistique, politique »

Par la suite, si un lycéen d’aujourd’hui désire un renseignement concernant une filière, ou souhaite trouver un stage, il envoie un message à Kozhloth. « Nous regardons dans notre annuaire si un profil est susceptible de l’intéresser et on lui passe l’adresse mail de cette personne. Ils peuvent ainsi entrer en contact”.

“Si un professeur veut un renseignement, on procède de la même manière ».

Les enseignants et anciens enseignants sont bien entendu les bienvenus sur le réseau.

Par ailleurs, si un ancien élève souhaite faire une conférence, organiser des retrouvailles, venir faire une exposition, monter un projet avec le lycée, « nous essayons de le guider, de le renseigner un maximum. Seul, ça n’est pas toujours évident ».

Des projets ?

Le projet est tout neuf, se met en place, se construit chaque jour. « Notre ambition, c’est de le pérenniser sur le long terme. Des projets sont en cours dont nous ne pouvons pas encore parler, confient Édouard, Chloé et Ignacio. Sur le court terme nous essayons de proposer un service, de mettre les gens en contact ». Et le potentiel est énorme pour un établissement ouvert en 1806. Des milliers d’anciens, à Pontivy, en France, dans le monde.

Des anciens dont certains se sont fait un nom. Dans le sport, l’humour, le cinéma, la politique, l’économie… Aucun nom d’illustres anciens, pourtant, sur le site de Kozhloth.

« Non, nous ne nous sommes pas vraiment dans cette optique des illustres anciens ; tous les profils nous intéressent »,

répondent-ils. Juste le chaînon manquant entre les anciens et les actuels…

Pour contacter ou rejoindre le réseau Kozhloth : par mail, sur kozhloth@outlook.fr ; sur la page Facebook Kozhloth ; ou via le site internet http://kozhloth.wixsite.com/kozhloth.

56300 Pontivy

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Résultats sportifs de votre région
Go