Kernascléden Mines d'uranium. Roz Glas lance une souscription pour un DG5

Roz Glas, l'association qui milite pour faire connaître les dangers des anciennes mines d'uranium en centre-Bretagne, lance une souscription pour l'achat d'un détecteur gamma DG5.

12/04/2017 à 16:13 par Franck Baudouin

Patrick Boulé, au centre, préside l'association Roz Glas. -
Patrick Boulé, au centre, préside l'association Roz Glas.

L’association Roz Glas souhaite acheter un détecteur gamma DG5. « Il s’agit d’un matériel permettant de détecter des anomalies radioactives de façon indépendante des lobbys nucléaires, et d’assurer des mesures objectives et une information indépendante », résume Patrick Boulé, le président de Roz Glas.

Reste 1 500 euros à récolter

Depuis sa création en 2009, l’association Roz glas se préoccupe de l’impact des anciennes mines d’uranium du Finistère et du Morbihan. « Les détecteurs que nous utilisons actuellement (de type Radex) ne permettent que de réaliser des mesures ponctuelles. »

Pour rechercher les stériles miniers qui ont été disséminés sans contrôle dans le secteur, réaliser des contre-expertises sur les zones à risque, contrôler les travaux de décontamination des sites pollués, l’association a besoin d’un détecteur DG5. L’appareil coûte 4 300 euros.

« Nous avons actuellement réuni 65 % du budget (réserve parlementaire, dons associatifs et fonds propres) : il reste 1 500 euros à récolter pour pouvoir faire l’acquisition de ce matériel. »

Pour pouvoir réunir la somme restante, l’association a donc décidé de lancer une souscription.

Stériles radioactifs à Persquen

L’assemblée générale de Roz Glas, jeudi 30 mars, à Kernascléden, a également été l’occasion de revenir sur le projet de stockage de quelque 10 000 m3 des stériles miniers radioactifs à Prat-Merrien, à Persquen. Des stériles provenant des anciennes mines du secteur devraient commencer à y être entreposés dans les semaines qui viennent. « Le dossier semble suivre son cours, puisque le ”portée à connaissance” du projet est paru début 2017 sur le site internet de la Dréal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) et a été validé au Coderst (Conseil départemental de l’environnement, des risques sanitaires et technologiques), le 8 février dernier. » Roz Glas a d’ailleurs dénoncé les nombreuses lacunes de ce dossier, notamment en ce qui concerne l’état des lieux initial du site de Prat-Merrien.

« Attendons de voir le début d’été, si les pelleteuses et camions seront de sortie. De toute façon, il ne faudra pas être trop exigeant. Hâtons-nous d’avoir les moyens de contre-expertiser les travaux d’Areva avec un appareil de mesures performant. » Sous-entendu, le DG5…

Contact

Roz Glas, 2 rue de la Gare, à Kernascléden. Tél. 02 98 71 74 94. Courriel : rozglas@laposte.net.

56540 Kernascléden

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Résultats sportifs de votre région
Go