Pontivy Un garage solidaire en septembre : le premier du Morbihan

L’association Garage Auto Solidaire Centre Bretagne ouvrira à Pontivy, en septembre. Premier garage solidaire du Morbihan, une opération de crowfunding est lancée. Explications.

13/04/2017 à 10:13 par angelique.goyet

L’équipe du futur garage solidaire : Fabrice Comont, Pierre Lebrun, Laëtitia Zanchetti et Véronique Benoist.
L’équipe du futur garage solidaire : Fabrice Comont, Pierre Lebrun, Laëtitia Zanchetti et Véronique Benoist.

« Il n’y a pas de raison pour que ça ne marche pas. C’est un projet très viable, on se tient debout. » Laëtitia Zanchetti regarde le grand bâtiment face à elle, les anciens locaux de la compagnie des eaux du Blavet, rue Roger-Le-Cunff à Pontivy. « On espère ouvrir le garage solidaire en septembre, pour pouvoir recruter des personnes en chantier d’insertion », indique la présidente de l’association Garage Auto Solidaire Centre Bretagne.

Tout est prêt. Pontivy Communauté a racheté le bâtiment (200 000 €), en contrepartie l’association lui versera un loyer durant trois ans. 75 000 € de subvention du sous-préfet allègent cette facture. Une autre aide du fonds européen Leader arrivera d’ici 18 mois.

La DIRECCTE du Morbihan (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation et du travail et de l’emploi) a donné son feu vert en mars. Mais, un dernier obstacle est sorti de terre, il y a quelques semaines.

Notre financeur nous a lâchés, alors qu’on arrive à la fin. Il nous manque 60 000 €, juste pour les deux premiers mois, pour acheter le gros matériel comme les ponts. C’est juste le temps d’avoir les subventions.

« On ne baisse pas les bras, on redouble de motivation : on a quand même lancé le projet en 2015 », continue Laëtitia Zanchetti.

L’association a lancé une opération de crowfunding sur deux plateformes internet : Okpal et Leetchi. Et a déjà récupéré du matériel pour l’activité : meubles d’accueil, de bureau, quinze véhicules (pièces et réparation). Le garage solidaire de Pontivy sera le premier de ce genre dans le Morbihan. Encadrées par deux mécaniciens, cinq personnes suivront un chantier de réinsertion.

Autre objectif, réparer et vendre des véhicules pour les personnes en difficultés (minimas sociaux, jeunes de 18 à 25 ans, retraités, selon le quotient familial ou l’avis d’imposition…).

On ne fait pas de concurrence aux garages traditionnels : nous n’avons pas le même public.

Laëtitia Zanchetti ajoute : « On sent qu’il y a une attente, on a reçu pas mal de coups de fil pour des réparations et pour participer aux chantiers d’insertion, après les vœux du maire de Pontivy. Elle y avait évoqué le projet. »

Sur un terrain de 4 100 m2, le bâtiment principal de 600 m2 accueillera bureaux et atelier. Ouvert du lundi au vendredi seulement.

On ne fera pas de tôlerie, ni de peinture. Nous ferons des partenariats avec des lycées professionnels.

« Les étudiants de l’IUT de Vannes ont déjà monté notre site internet, pour leur projet d’études. »

Dans le second bâtiment de 90 m2, « Un espace convivial où les personnes en réinsertion pourront se retrouver au calme, hors de l’atelier. Avec une cafétéria, des vestiaires. » Une comptable va être embauchée, en plus des deux mécaniciens. Quant à Laëtitia Zanchetti, elle laissera sa place de présidente d’association pour gérer le garage solidaire, dans quelques mois.

Contact : garageautosolidaire56.fr.

56300 Pontivy

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Résultats sportifs de votre région
Go